Séance photo du mois #Mars : la Fritillaire

Pour mars, j’ai choisi de vous présenter dans ma séance photo du mois une plante que j’avais déjà croisé mais pas encore photographié. Le rendez-vous a été pris et l’objectif  a été atteint.

Au fur et à mesure que fond la neige, la saison de la macro-photo arrive. Le redoux et l’humidité permettent aux morilles et verpes de sortir, mais pas seulement. Dans le cortèges des fleurs printanières, j’en attendais une tout particulièrement : la Fritillaire du Dauphiné.

Fritillaire du dauphinée

Séance photo au Col de Gleize (Gap 05)

Véritable tache de couleur dans le sous-bois
Véritable tache de couleur dans le sous-bois

Le col de Gleize sur les hauteurs de Gap est notamment connue pour sa belle station de fritillaire du Dauphiné. Il suffit de sauter de la voiture et de se promener dans le sous bois pour la trouver. Donc pas d’excuses, même si ce matin là il ne faisait pas beau, je pars me faire une séance macro.

La fleur recherché est assez grosse et violette donc bien visible. Il est assez facile de la trouvée dans ce sous-bois clairsemé. Très vite je trouve ma première fritillaire mais je continue mes recherches pour trouver un peu plus loin un groupe de 5 ou 6 pieds pour pouvoir varier les plans et les poins de vues.

Il ne me reste plus qu’à me coucher sur le sol pour me mettre au niveau de mon sujet.prise de vue de la fritillaire

 

Composer avec l’environnement

La Fritillaire est une fleur très esthétique : volumineuse, colorée et à motif. C’est à la fois un avantage pour la composition mais un inconvénient pour la mise au point et la profondeur de champs.

Après avoir choisi une ou deux fleurs qui sortent du lot, j’essai d’abord de profiter des quelques rayons de soleil avant qu’ils disparaissent derrière un nuage. En jouant avec les gouttes de rosée et le « contre jour » j’obtiens cette première photo.

La Fritillaire du Dauphinée accompagnée de rosée
La Fritillaire du Dauphinée accompagnée de rosée

Le soleil disparaît, je me concentre alors plus sur des photos qui replace la Fritillaire dans son milieu et sur des détails.

Galerie : cliquer pour agrandir et passer d’une photo à l’autre.

Cette séance photo a été productive et rentable pour le peu de temps que j’avais à disposition. C’est une bonne illustration des deux commandement que j’applique de plus en plus : sortir dans tous les cas et se fixer des objectifs simples pour pouvoir les atteindre.

L’année dernière mon objectif de mai était d’aller photographier les Guêpiers d’Europe. La sortie avait été concluante donc je ne vais plus tarder à y retourner.

 

…suite au prochaine épisode.